Gîte de charme dans la citadelle médiévale de Loches
Français
Italiano
English
Español

l’ Histoire

On est dans le département de l’Indre-et-Loire, dans la région du Centre, à sud-est de Tours, sur la rive gauche de l’Indre.
Loches (la romaine Laucae) fut créée au Ve siècle autour du monastère fondé par Saint Ours, et son rôle clé aux niveaux historique, militaire et archéologique est incontestable. Elle est classée parmi «Les Plus Beaux Détours de France» et, depuis l’an 2000, elle fait partie du réseau national du label «Ville d’Art et d’Histoire».

Capitale de la Touraine Côté Sud et ville natale de l’écrivain Alfred-de Vigny, la citadelle de Loches préserve en tout son aspect médiéval. Malgré les changements imposés par le passage du temps la ville conserve encore aujourd’hui une très grande partie de son héritage médiéval et de la Renaissance, mille ans d’histoire et d’architecture: le Château connu sous le nom de Logis Royal (du XVe siècle, résidence favorite des Valois, marquée par trois illustres femmes: Jeanne d’Arc, Agnès Sorel et Anne de Bretagne), la Collégiale de Notre-Dame actuellement Collégiale Saint Ours (splendeur romane édifiée aux XIe et XIIe siècles), la Maison Lansyer (demeure familiale du peintre Emmanuel Lansyer, 1835-1893, considéré parmi ses contemporains comme l’un des meilleurs peintres paysagistes), la Port Royale (datant des XIIe et XIIIe siècles) et le Donjon le mieux conservé d’Europe, fort normand haut de ses 36 mètres, dans un parfait état de conservation (transformé en prison, en 1504 il enferma le célèbre Ludovic Sforza, Duc de Milan).

La citadelle médiévale est entourée de 2 km des remparts; un second anneau de fortifications abrite quelques-unes des plus jolie demeures de Loches (parmi lesquelles il y a aussi la Villa à l’ancien Pigeonnier) et une troisième enceinte est enserrée parmi des bâtiments prestigieux de la Renaissance: l’Hôtel de Ville, la Chancellerie, la Maison du Centaure, la Porte Picois et la Portes des Cordeliers.